COMMENT SE QUALIFIER AUX JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO APRÈS LE CONFINEMENT ?

A cause de la situation de confinement établie durant les dernières semaines, toutes les compétitions qualificatives  aux jeux olympiques de Tokyo qui étaient prévues entre mi-Mars et Avril ont été reportées.

D’autres épreuves prévues entre Mai et Juin ont subi le même sort. Les Jeux de Tokyo reportés eux aussi chamboulent tous les plans prévus.

Alors quels nouveaux programmes pour les athlètes ?

Citroën Tunisie vous livre les détails de qualification des athlètes parrainés, sport par sport.

Nous n’arrêtons pas notre soutien et nous leur souhaitons beaucoup de courage pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

En escrime, la qualification est automatique pour les 16 premières à l’échelle mondiale. Plus, des places restent en jeu à raison d’une tireuse par continent. Ainsi, Ines Boubakri a chopé la place africaine grâce à son classement Olympique au 20e rang avec 63 points au fleuret féminin, ce qui lui a valu le premier rang sur le continent Africain.

Actuellement, le porte drapeau du Judo  féminin Tunisien, Nihel Cheikhrouhou est classée 10e à l’échelle mondiale avec 3375 points. Ayant cumulé ces points en décrochant d’abord la médaille d’or aux Jeux Africains, la médaille de bronze au Grand Slam Abu Dhabi et en se classant 5e au Grand Slam de Paris puis 7e au Grand Slam de Düsseldorf, notre judokate a pratiquement atteint son objectif.

Il faut figurer au Top 25 mondial pour valider son billet vers le Japon et ce à l’ordre d’un judoka par pays et par catégorie de poids et ce avant la date limite de qualification choisie par la Fédération Internationale : le 30 juin au lieu du 31 Mai (la date a changé suite à la situation de confinement).

En haltérophilie, ils sont qualifiés 8 athlètes par catégorie, puis un par continent ensuite un athlète sur invitation.  Mais un nouveau règlement de qualification sera communiqué bientôt sur le site officiel de la Fédération Internationale d’Haltérophilie qui va s’adapter aux répercussions de la situation de confinement.

Notre multiple champion d’Afrique Kerem Ben Hnia devrait justement défendre son titre lors des Championnats d’Afrique prévu initialement du 13 au 20 avril puis reprogrammé du 15 au 23 juin et ajourné enfin en juillet.

La reine de la lutte Africaine, 11 fois championne du continent, Marwa Amri devait participer à l’étape incontournable des qualifications, le tournoi Afrique/Océanie prévu du 13 au 15 mars 2020 au centre Continental Africain de Lutte Olympique à Al Jadida au Maroc. La nouvelle date de cette épreuve n’est pas encore communiquée.

En course sur chaise, l’athlète offre  à son pays autant de nombre de places que de nombre de médailles obtenues lors des Championnats du Monde de l’année qui précède les Jeux. Notre record man du monde, Walid Ktila avait remporté 3 médailles à Dubai et offre donc, de son côté, 3 places à la Tunisie.

Les conditions de qualification prévoient aussi que l’athlète doit faire partie des 4 premiers au ranking mondial de 2019. Ainsi, les conditions semblent être réunies pour que le record man, Walid Ktila, soit qualifié pour les Jeux Paralympiques.

La commission exécutive du Comité International Olympique a prévu une réunion à distance par vidéoconférence ce jeudi 14 mai 2020 de 12h à 15h pour débattre sur les éventualités des qualifications pour les Jeux de Tokyo 2020 qui seront organisés en 2021. 

Nous revenons avec du nouveau ! Restez connectez !

Il y’a 3 mois
0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *