WEEKEND DIFFICILE POUR INES ET NIHEL

Weekend difficile pour les deux athlètes du team Champions Citroën, une bonne raison pour mieux rebondir lors des prochaines échéances. 

Nihel Chekeirouhou a perdu son premier combat au programme des Masters de Chine alors qu’Inès Boubakri sort blessée du tableau 32 à l’étape de Coupe du monde qui s’est déroulée à Saint Maur des Fossés en France.

Nihel rate son ippon.

Motivée par la belle consécration au Grand Slam d’Abu Dhabi avec une médaille de Bronze remportée au mois d’octobre, Nihel a planifié de clôturer l’année 2019 par une nouvelle consécration : le podium des Masters de Chine qui vient de réunir, du 12 au 14 décembre, la crème des judokas à l’échelle mondiale.

En effet, les Masters de Chine constituent la finale des étapes de la Coupe du monde de judo. 445 compétiteurs ont concouru à ces Masters, venus des 5 continents et représentant 67 pays avec une belle parité : 228 hommes et 217 dames.

crédits : IJF

Le samedi 14 décembre, Nihel avait eu pour premier adversaire la portoricaine Melissa Mojica. Tantôt en difficulté, tantôt maîtrisant la situation, Nihel a cherché le ippon sans y parvenir en faisant tomber Mojica en dehors du périmètre. La situation était aussi tendue du côté de l’entraîneur Anis Lounifi qui s’est finalement fait expulsé par l’arbitre.

Malgré que Nihel avait démontré de plus solides performances cette année face à des adversaires plus chevronnés, Melissa Mojica finit par prendre le dessus cette fois. Malheureusement, Nihel quitte la compétition plus tôt que prévu. Nous lui souhaitons plus de chance à la prochaine compétition.

Ines se blesse au genou.

Du côté de l’escrime, Ines Boubakri (18ème mondial) a finit par quitter aussi le Challenge de Saint-Maur au tableau 32. Au final, on ne perd jamais, mais on apprend.

Le Challenge International de Saint-Maur s’est déroulé les 13 et 14 décembre à Saint-Maur des Fossés en France. L’absence de deux fleurettistes du top 16 mondial a permis à Ines de sauter les qualifications pour se retrouver directement dans le tableau 64.

Inès a gagne son premier combat face à la Hongroise Kata Kondric, sur le score de 15 touches à 7 pour retrouver la russe Leyla Pirieva au tableau 32.

crédits : Eva Pavia #BizziTeam. FIE.

Pirieva gagne rapidement les premiers points d’un débat qui se serre au début sur un score de 4 touches partout. La russe ensuite prend le dessus avec un score de 10 touches pendant qu’Ines n’ajoute aucun point à son score.

Grâce aux encouragements et sa maîtrise, Ines remonte. Elle arrive à changer le score en 10 – 8 touches avant de tomber et de blesser son genou. Pirieva profite de la situation pour remporter le combat 15 touches à 11.

Ines est éliminée mais arrive quand même à se classer au 20ème rang sur 205 participantes.

Pour rappel, Inès avait fait une entrée en douce de la saison 2019-2020 au Caire à la fin du mois de Novembre. La capitale égyptienne n’avait pas offert de cadeau à Inès à l’occasion de la première étape de la saison de la Coupe du monde du fleuret féminin. Pourtant, elle s’est qualifiée en première position de sa poule avec 5 victoires sur 6 combats et un ratio de 0,83.

Tous, encourageons nos athlètes préférés à aller jusqu’au bout pour défendre la Tunisie aux prochains Jeux Olympiques, Tokyo 2020.

Il y’a 2 mois
0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *